Lou ! (Tome 1 à 6)

Saga BD Lou

Julien Neel

Lou-BD

Lou ! est une bande dessinée que j’affectionne particulièrement depuis mon enfance. J’ai grandi avec Lou, je me sentais proche d’elle au point de m’y identifier. Cette petite fille avec sa vie farfelue dont notre quotidien semble tellement similaire mais à la fois magnifié des plus tendres couleurs qui puissent exister. C’est donc avec nostalgie que je vais revenir sur les six tomes déjà parus.

Lou_rire

Malheureusement, comme vous pourrez le constater, Julien Neel m’a beaucoup déçue sur les derniers tomes de Lou ! notamment le sixième. Cette bande dessinée nous a toujours relaté les tranches de vie d’une petite fille qui aurait pu être nous contrairement au sixième tome qui est devenu fantastique et grotesque. [pour plus de détails, voir critique ci-dessous] Au fil des tomes, tout s’est éloigné de la trame de départ. Je n’aurai jamais cru un jour être déçue par un album de Lou ! Et c’est vraiment bien dommage.

D’ailleurs, un septième tome intitulé La cabane va paraître en Octobre 2016, j’espère que Julien Neel saura se rattraper car nombreux de lecteurs ont été comme moi extrêmement déçus. J’avoue ne pas encore être convaincue au vu de la couverture… Les couleurs automnales sont vraiment jolies mais je ne reconnais pas le personnage de Lou, on dirait une autre fille. A voir lors de sa sortie !

Lou, La cabane

En tout cas, de ces six albums, je retiens particulièrement les trois premiers tomes qui sont pour moi les meilleurs et les plus authentiques par rapport au véritable univers de Lou. 

h15

Journal infime (tome 1)

Lou, Journal infime

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Lou est une petite fille qui ne connaît pas son papa, qui vit seule avec sa maman et le petit chat qu’elles ont adopté. Toutes les deux ont une grande complicité, elles jouent à la console, dînent dans des pizzerias… Lou est amoureuse de son voisin d’en face mais, bien sûr, n’ose pas lui avouer… C’est une petite fille très à la mode avec des dons de styliste. Sa meilleure copine s’appelle Mina, et ensemble elles partagent beaucoup de choses. Lou se dit aussi que Richard, qui vient d’emménager sur son palier, pourrait très bien plaire à sa mère. D’ailleurs, elle va se débrouiller pour les faire se rencontrer…Nouvelle série de Tchô ! la collec , Lou ! nous conte la vie d’une petite fille d’aujourd’hui, croquée avec énormément de tendresse, d’intelligence et de poésie… Une bande dessinée pleine de charme qui séduira autant les enfants et les adolescents que les adultes.

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 48

– Mon avis –

Ce premier tome est vraiment une pure merveille ! Julien Neel nous croque une jolie petite fille très mûre pour son âge et sa vie d’adolescente. Entre fous rires avec sa meilleure amie Mina et crises de larmes parce-qu’elle a surpris Tristan – celui qu’elle aime en secret – en train de se décrotter le nez « Ce porc se fourre les doigts dans le nez ! », cette bande dessinée est merveilleusement représentative des péripéties qu’une jeune fille peut avoir. 

En parallèle, nous suivons sa maman, célibataire mais qui ne recherche pas forcément l’amour. Censée rédiger un roman de science-fiction, elle passe l’intégralité de son temps à jouer aux jeux vidéos et se gaver de pizzas. Lou va tenter de la faire sortir de sa bulle en mettant tout en oeuvre afin qu’elle rencontre le voisin qui vient d’emménager sur le palier d’à côté. Tiens, il a l’air plutôt pas mal non ? L’amour est un thème important dans ce premier tome. Il est traité avec douceur, justesse et spontanéité.

J’ai particulièrement aimé la personnalité de la maman ainsi que sa grande complicité avec sa fille. Elle m’a fait beaucoup rire parce qu’au final la véritable adolescente de la maison, c’est elle ! Mais je me suis souvent dit heureusement que Lou est là pour remettre un tant soit peu de l’ordre au sein de l’appartement !

Ainsi d’autres personnages haut en couleur vont apparaître dans ce premier tome – tous aussi attachants les uns que les autres – tels que la grand-mère acariâtre mais tellement drôle, Richard le nouveau venu dans l’immeuble au look quelque peu particulier et qui va faire tourner la tête de la maman ou encore Mina la meilleure amie de Lou, sur qui on peut toujours compter lorsque rien ne va.

Journal infime est donc une magnifique bande dessinée pleine de joie et de couleurs sucrées. J’ai eu véritable coup de cœur. 

– Citations –

PRÉFACE À L’ATTENTION DE MA MÈRE :
« Intime » ça veut dire que tu as pas le droit de lire. Alors : POSE ÇA TOUT DE SUITE !

*

Je reviens de chez lui. Et il est parti. Disparu. Envolé. Sans laisser de mot. Sans me dire au revoir. Son appartement est vide. Mon cœur aussi.

*

-L’homme idéal ? Non mais j’hallucine ?!! Qui voudrait d’un étudiant de 30 ans qui joue du violon géant et qui porte un gilet en mouton mort ?

*

MA MÈRE EST UNE GAMEUSE
L’année dernière, elle m’a offert une console pour mon anniv’. Depuis, elle a pas décroché.

Mère de Lou


Mortebouse (tome 2)

Lou, Mortebouse

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Il s’agit du même résumé que pour le premier tome.

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 48

– Mon avis –

Lou ! c’est un condensé de fraîcheur, de tendresse et d’humour. Et dans ce second tome intitulé Mortebouse, on retrouve toute la magie et le grain de folie du premier tome si ce n’est plus encore !

Dans ce second tome, Lou va passer, comme chaque année, ses vacances à Mortebouse, petit village paumé où vit sa grand-mère. Elle déprime beaucoup car Tristan a déménagé sans même la prévenir. Les vacances s’annoncent terriblement ennuyeuses… Comment faire pour s’occuper quand on est dans un trou perdu où le réseau ne passe pas et qu’en plus on est éloigné du garçon que l’on aime ?

J’ai vraiment adoré ce tome tellement drôle, triste et à la fois merveilleux. On voit Lou grandir et se poser un tas de questions sur la vie, on y suit sa rencontre avec Paul, ce mystérieux garçon qui va embellir ses vacances, tout comme on rit de la mauvaise humeur de la grand-mère toujours aussi aigrie. Tout compte fait, ces vacances ne sont pas si mal que ça.

Cette bande dessinée est un surprenant mélange d’émotions mais qui ne balaie pas pour autant l’humour et la légèreté. J’ai adoré voir évoluer notre petite Lou et la suivre dans ses questionnements, ses choix et ses réflexions. Je ne peux que conseiller un aller à Mortebouse !

– Citations –

C’est le blues des filles seules en été,
Délaissées, meurtries et fauchées!

*

C’est bien la peine que t’aies fait des études de lettres si c’est pour être aussi mauvaise au scrabble!

46243755


Le cimetière des autobus (tome 3)

Lou, Le cimetière des autobus

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Les petites et grandes histoires de la vie de Lou. Richard et la mère, c’est une affaire qui roule. Et puis le roman de la mère est enfin publié. Tout roule de ce côté-là aussi, donc. Mais pour Lou, l’ambiance de cette rentrée est tout de même assez confuse. Des engins de chantier démolissent l’immeuble de Tristan, et la municipalité décide d’y stocker temporairement des autobus. Et puis il y a Mina, son amie d’enfance, avec laquelle Lou se brouille sans trop comprendre comment. Et cette voisine de classe, Marie-Émilie, qui a l’air cool mais qui se la pète un peu tout de même… C’est pas facile d’avoir 13 ans.

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 47

– Mon avis –

Ce troisième tome de Lou ! est chargé en rebondissements. C’est le temps où les amitiés se lient et se délient et où l’enfance cède sa place à l’adolescence.

Lou est devenue une jeune fille : elle va passer en quatrième. Malheureusement, elle n’est plus dans la même classe que sa meilleure amie Mina. Et malgré elles, chacune s’éloigne de l’autre sans trop savoir pourquoi. Lou va changer de fréquentations et se lier d’amitié avec une fille rebelle et gothique nommée Marie-Emilie pendant que Mina traîne avec Karine, une fille toujours en jogging et qui ne peut pas du tout supporter la dégaine de Lou.

Du côté de la maman, tout se passe pour le mieux puisque son roman vient d’être édité et qu’elle vit l’amour fou avec Richard. Mais cet amour l’aveugle et elle ne voit pas les soucis de sa fille. Alors, puisque personne n’est là pour la comprendre, Lou va consulter un psy. C’est si difficile à quatorze ans de confier ses problèmes à un inconnu mais toujours mieux que de tout garder pour soi.

J’ai trouvé ce tome un peu plus profond que les deux premiers : il montre les problèmes que peut rencontrer un adolescent et les difficultés et failles qu’ils engendrent dans leur vie sociale. Je conseille cette bande dessinée à tous les lecteurs quelque soit leur âge, mais la recommande particulièrement aux adolescents car ils pourront d’autant plus s’identifier à Lou. Je trouve que d’une certaine manière, comme Lou nous grandissons au fil des tomes.

– Citation –

Grand mère de Lou

MAMIE AIME:
-Grignoter des choux de Bruxelles devant “Amour gloire et beauté”
-Tricher au scrabble

MAMIE N’AIME PAS:
-Son voisin
-Les appareils électroniques
-La musique
-Les grasses matinées
-Le sopalin
-Les grands discours
-le yoga
-Les paresseux
-Son voisin
-Les choux pas de Bruxelles
-Les couleurs vives
-Brooke Logan dans “Amour gloire et beauté”
-La grande ville
-Les commerçants
-Les personnes âgées
-Les modes-d’emploi
-Le pain
-Son voisin
-Les blagues
-Les roux
-Les événements
-Les peintres
-Pompidou
-Son voisin
-Les gens qui râlent tout le temps


Idylles (tome 4)

Lou, Idylles

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

La coqueluche de la bande à Tchô! est de retour ! Il fait chaud. Lou, Mina, Marie-Emilie et Karine sont dans cette grande villa, quelque part sur une corniche, au sud. Un sud qui leur apparaît comme étant extraterrestre. Il fait chaud. La mère de Lou et Richard sont encore dans un train, entre deux villes de province et deux séances de dédicaces désertes. Plus on descend dans le sud, et plus, décidément il fait chaud. Lou observe Tristan du coin du verre teinté de ses lunettes de soleil. Que fait-il lui aussi dans le sud ? Y a-t-il un destin, qui les aurait à nouveau réunis dans cet endroit paradisiaque ? Y aura-t-il encore du melon, au bord de la piscine, au repas du midi ? Il fait chaud. Lou saute au cou de sa mère. Tout le monde se retrouve, dans cet étrange salon de la science-fiction, à deux pas du camping et de la grande villa. Tout le monde se dispute, mais tout le monde fait la fête, et c’est très bien comme ça…

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 48

– Mon avis –

J’ai moins aimé ce quatrième tome que les trois premiers – peut-être parce que je trouve qu’on s’éloigne un peu plus de l’innocence de l’enfance – mais il n’en reste pas moins très agréable et drôle à lire.

Cette fois-ci, Lou part en vacances et sans sa maman – des véritables vacances entre adolescentes ! Entre la sublime villa des parents de Marie-Emilie, la plage et les garçons, Lou vit tout ce que peut vivre une jeune fille de quinze ans : premiers émois, premiers baisers, premiers rendez-vous… en bref des idylles à l’état pur !

J’ai été moins attendrie lors de ce tome. Peut-être parce que Lou grandit trop vite à mon goût – on ne dirait pas du tout qu’elle a seulement un an de différence avec le tome 3 ! – j’aurai aimé la suivre bien plus longtemps dans son enfance et sa pré-adolescence. Et puis aussi je n’adhère pas du tout aux nouveaux personnages de Marie-Emilie et Karine. Je les trouve tellement ingrates et à la limite vulgaires. Elles sont tellement opposées à Lou et Mina que je ne comprends pas du tout leur amitié.

Hors mi tout ça, cet album est vraiment top et plein de fraîcheur ! Les dessins aux sublimes couleurs vives illustrent parfaitement la belle saison que s’avère être l’été et respirent les vacances inoubliables en famille et entre amies !

– Citations –

– Comme dans James Bond, tu dis?
– Pareil. Enfin, on n’aura peut-être pas le permis de tuer.

*

Le chat? Ah oui oui, il va très bien. Il est juste à côté de moi, tu veux lui dire un mot?

Lou


Laser Ninja (tome 5)

Lou, Laser ninja

Heart

– Résumé éditeur –

Les nouvelles aventures de la merveilleuse petite Lou. Et de Julien Neel, à la sensibilité et au dessin toujours aussi justes. Bon, ok, l’immeuble de son enfance qui part en fumée, au milieu de la nuit, ça fait un gros choc. Mais bon, apprendre la même nuit que l’on va avoir un petit frère, c’est merveilleux et ça équilibre pas mal le truc. L’année des quatorze ans de Lou, ça commence comme ça, cash. Donc, tout va très bien. Ou pas. Ça continue dans la chambre d’un grand hôtel du centre ville, en feuilletant le journal intime que sa mère tenait, adolescente. C’est marrant, ça explique plein de trucs, ce journal. Genre pourquoi elle est comme ça, sa mère, a tellement profiter du moment présent. Et puis ça fait se poser des questions, on fait des parallèles, forcément, ça donne des sortes de pistes pour se construire soi-même. Ou pas. Ensuite, et bah la vie continue. Les copines qui ne changent pas mais qui sont de plus en plus différentes, les visites sans fin de tout un tas d’appartements et puis toujours, cette histoire avec les deux garçons là, choisir entre Paul et Tristan. Ou pas.

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 48

– Mon avis –

Lou ! fait partie des bandes dessinées que j’apprécie le plus depuis ma plus tendre enfance… mais quelle déception ! Je trouve que Julien Neel s’essouffle et s’éloigne de plus en plus de l’univers qui a été transmis dans les trois premiers tomes.

Qu’il fasse grandir Lou peut être compréhensible – bien que je sois contre pour éviter que cela parte dans le ridicule – mais ce n’est pas pour autant qu’il doit nous la rendre hébétée avec l’âge. Comment dire ? Je ne retrouve plus cette jeune fille mûre que l’on connaissait. Celle qui était si drôle et joyeuse avec ses réflexions bien pensées, qui souriait à la vie accompagnée de sa copine Mina et qui nous attendrissait avec son amour secret Tristan. Là je suis clairement tombée dans le trop-plein de garçons – je choisis Paul ou Tristan ? -, de mauvaises fréquentations comme Marie-Emilie et Karine, de désespoir et de morosité avec l’appartement qui part en fumée, on est donc bien loin de l’innocence et de la gaieté de départ. J’ai juste envie de dire à Monsieur Neel que ce n’est pas parce qu’on grandit qu’on emprunte forcément des mauvais chemins.

En plus, dans le tome 4 Idylles, Lou semblait prendre cinq ans en un an, et dans ce tome 5 où elle est censée être encore plus âgée, on dirait qu’elle a perdu quatre ans… c’est juste incompréhensible.

Malgré tout j’ai une fois de plus beaucoup aimé le personnage de la maman, toujours fidèle à elle-même. Cela m’a touchée quand elle a remonté le moral de Lou lorsque leur immeuble prenait feu en lui annonçant qu’elle aurait un petit frère. [voir extrait ci-dessous] Elle est vraiment un personnage génial avec des valeurs, de l’amour à donner et un humour totalement décalé.

Néanmoins, j’aurais préféré que Lou ! soit une trilogie vu la tournure que prennent les tomes. Je ne retrouve plus autant l’ambiance d’avant. Moins drôle, moins agréable à lire, plus sombre, plus triste. Ce tome m’a bien moins plu car il regorge plus de points négatifs que de points positifs. Dommage…

– Extrait –

Feu_tome5


L'âge de cristal (tome 6)

LOU T6 [BD].indd.pdf

1 coeur

– Résumé éditeur –

Tout change, tout reste pareil…

Un beau jour, de grands cristaux roses transpercent anarchiquement le cœur de la ville. Depuis, Lou partage son temps entre un programme de collecte de données scientifiques pour le gouvernement, la garde d’un petit frère obnubilé par les dinosaures et les sorties en boîte de nuit. Elle se dit quand même que c’est un peu n’importe quoi, mais pas désagréable. Cette sensation ouateuse, ce flottement incertain… Est-ce que c’est ça, devenir adulte ? Les questionnements aussi fondamentaux qu’universels de Lou font de cette série un petit joyau de la bande dessinée jeunesse. Lou ! a reçu de nombreux prix dont le Prix Jeunesse au Festival d’Angoulême, mais a surtout su conquérir le cœur d’un public de plus en plus nombreux. Grands et petits, filles et garçons, tous se jetteront sur ce nouvel album pour découvrir la suite du destin de l’ adorable Lou !

Prix : 9,99€ (édition Glénat BD)  –  Nombre de pages : 56

– Mon avis –

Mais que s’est-il passé dans ce tome?! Je pense que nous sommes énormément à nous le demander. Même en y réfléchissant, je ne comprends toujours pas. Je suis vraiment désolée pour Julien Neel (mais j’espère au moins que tous nos avis lui parviendront et qu’il rectifiera le tir pour le prochain tome), comment a t-il pu en arriver là?

En effet, dans ce tome, notre très chère Lou a subitement grandi, elle est devenue une étudiante travaillant en tant que serveuse dans un bar tout en collectant des données scientifiques sur de mystérieux cristaux roses pendant son temps libre (Les cristaux sont bien évidemment jaillis de nulle part en plein milieu de la ville! C’est tout à fait normal non?). Et ce n’est pas fini, en plus d’avoir ajouté de la science-fiction dans une bande dessinée qui à la base, relatait la vie quotidienne d’une jeune fille (qui nous ressemble ou pourrait être nous! c’est d’ailleurs ce que j’ai adoré lors de mes lectures), Julien Neel nous ajoute un drôle de … personnage?? Si on peut dire ça… car ce personnage en question, on ne sait pas qui il est. C’est un mystérieux homme raisin. Oui, vous avez bien lu. Un homme raisin qui en plus de ça suit Lou à la trace. Est-ce une métaphore pour nous dire qu’elle se drogue? Je vous avouerai que je suis perdue là.

Je suis déçue, mais alors déçue! Déjà parce que Lou ! est une bande dessinée qui m’a suivie durant toute mon enfance. J’ai grandi avec et je me voyais évoluer à travers elle. Alors à la sortie du nouveau tome, vous imaginez à quel point j’ai eu hâte de le lire, et je ne suis pas la seule dans ce cas. Mais alors un coup pareil, c’est pas sympa de la part de Julien Neel !

Je voudrais ajouter que les dessins aussi m’ont déçue, en plus d’avoir bâclé l’histoire qui pour moi est sans queue ni tête, j’ai l’impression qu’il n’a même pas pris le temps de bien dessiner non plus. On reconnait son coup de crayon mais voilà, c’est beaucoup plus bref, beaucoup plus brouillon, vous l’aurez compris beaucoup moins joli. Ah, et petite parenthèse personnage : Hors mi Lou et ses aventures fantastiques, pour ce qui est de la maman de Lou – personnage que j’adore totalement soit dit en passant – je trouve que c’est bien la seule qui est restée fidèle à son personnage! Après je suis également déçue pour le personnage de Tristan… mais pourquoi tant d’indifférence entre lui et Lou? En plus on dirait qu’il n’a pas grandi comparé à Lou et c’est vraiment du grand n’importe-quoi. Dans le genre il est resté « adolescent » voire complètement enfantin, on dirait qu’il n’a pas évolué du tout. Et ça fait un contraste énorme face à tous les changements qui ont bouleversé ce tome et par conséquent Lou.

Comme vous l’aurez compris, j’en attends beaucoup pour le prochain tome, qui j’espère reviendra « à la normale » et saura rattraper ce (il faut le dire) désastre que nous a fait Monsieur Neel. Un tome que je n’ai pas du tout aimé mais qui ne gâche pas ma joie et mon impatience à lire la suite (fort heureusement!!!).

– Citations –

En fait, un jour je me suis dit que le monde, c’était une sorte de puzzle. Chaque pièce n’avait de sens que lorsqu’elle était reliée aux autres.

*

C’est l’histoire d’une très jolie princesse, un peu idiote qui, depuis qu’elle est toute petite, bloque sur le même garçon stupide… Alors elle voudrait aller danser, pour oublier à quel point elle est bête, mais malheureusement, elle doit garder le dinosaure de sa maman qui est partie dans la nuit…

Lou l'âge de cristal


h15

Donc vous l’aurez compris : un bilan contrasté sur l’ensemble des tomes parus. En espérant que Julien Neel remonte le niveau dans son septième tome qui paraîtra en Octobre 2016 mais rien n’est joué ! Je reste néanmoins positive car Lou ! est une bande dessinée qui mérite son succès par son originalité et ses histoires tendres et propres à l’adolescence mais surtout à la vie.

54265893

Publicités

17 réflexions sur “Lou ! (Tome 1 à 6)

  1. Eléonore dit :

    Super article ! 🙂 Lou est LA bande dessinée que je préfère depuis que j’ai 12 ans. J’ai vraiment grandi avec elle et en même temps qu’elle pour les trois premiers tomes. C’est une BD qui compte beaucoup pour moi et qui m’a vraiment remonté le moral pendant l’adolescence que j’ai mal vécu. Les deux premiers album sont mes préférés, je les relis encore aujourd’hui ! Je suis d’ailleurs super heureuse car j’ai rencontré Julien Neel au salon de Montreuil l’année dernière et j’ai enfin pu avoir une dédicace ! J’en rêvais depuis toujours !
    Le troisième tome est très bien aussi, mais à partir du 4 j’ai été réellement déçue. Comme toi je ne reconnaissais plus vraiment Lou. Je n’aime pas non plus les nouvelles amies de Lou que je trouve désagréables. Le cinquième tome à remonté la pente car on voit la jeunesse de la mère de Lou et ces passages là m’ont vraiment ému. Quant au 6ème… je pense qu’on est tous d’accord là dessus ^^
    Désolée pour mon long commentaire mais dès que je parle de Lou je m’emporte ! 🙂
    D’ailleurs j’adore la petite série animé, je ne sais pas si tu l’as vu, mais je la trouve complémentaire au premier tome !

    Aimé par 1 personne

    • Un parfum de livre dit :

      Merci beaucoup pour ton long commentaire, ça fait très plaisir au contraire 😉 Moi aussi je me laisse emporter quand j’aime vraiment quelque chose, je pourrai écrire un roman 😛

      Je te comprends, les deux premiers tomes sont vraiment les meilleurs ! Après ça s’est dégradé c’est tellement dommage ! Il y a énormément de potentiel dans cette bande dessinée mais Julien Neel l’a pour ma part vraiment très mal exploité… Que ce soit dans les personnages comme dans l’univers… on ne s’y retrouve plus et le dernier tome alors là ça bat des records !

      Je sais pas si tu connais Maliki qui est une bande dessinée de Souillon. Mais c’est pareil, c’est une saga qui pour moi a mal tourné. J’ai adoré les 3,4 premiers tomes mais après les dessins étaient moins jolis qu’au départ, le personnage de Maliki n’avait plus tellement le même visage, on s’éloignait de la vie quotidienne pour rentrer dans le fantastique, l’humour était moins présent voire inexistant, enfin bref c’est parti en live total ! Maintenant il fait des livres bizarres, on est bien loin des premiers tomes :\
      Je trouve que les bons auteurs surfent sur le succès et après font n’importe quoi en se disant que de toute manière ce sera vendu mais c’est bête car au contraire moi je ne perds plus mon temps avec leurs nouveaux livres et je pense que plein de monde fait comme moi.

      Par contre, u as beaucoup de chance pour la dédicace je t’envie 😛 !!!!!

      Oui je connais 🙂 Encore actuellement je me regarde des épisodes mdr :’) c’est vrai que ça colle parfaitement avec Journal Infime (les couleurs, les histoires, l’humour, l’innocence de l’enfance…!) J’aime énormément ce premier tome qui est pour moi le meilleur de la saga et c’est vraiment super d’avoir crée un dessin animé complémentaire !

      Aimé par 1 personne

      • Eléonore dit :

        Mais oui ! Julien Neel pour prendre la défense de son 6ème tome disait que le 7ème expliquerait bien tout et qu’il fallait être patient, mais bon… Je vois pas comment il compte expliquer la science-fiction… Si il voulait à ce point rentrer dans le fantastique il aurait du sortir une autre BD autre que Lou :/ Donc à voir !
        La première planche du fameux 7ème tome a été publiée sur je-sais-plus-quel-site. L’histoire se passe un an avant le 6ème tome et à Mortebouse. Pourquoi pas, je suis contente que l’action se situe là vu qu’il n y a eu qu’un tome vraiment dans ce petit village. Mais honnêtement j’ai arrêté d’espérer depuis le dernier tome ^^ Je n’en attend pas grand chose…De plus je ne pense pas que la « nouvelle » personnalité de Lou va changer, je n’aime pas du tout ce qu’elle est devenue, je préfère de loin sa mère à partir du 4ème tome ^^ Ce qui est dommage car le personnage de Lou était vraiment attachant dans les trois premiers. Enfin bon une vraie déception !

        Oui je connais bien Maliki dont j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer l’auteur à un salon du livre ^^ Honnêtement je me suis arrêtée au 4 premiers tomes, déjà le 4 me plaisait moins. J’ai vu sur son blog que ça devenait un peu WTF l’histoire xD Il rentre complètement dans des délires que je ne comprend pas, ça ne m’intéresse pas du coup … J’ai bien fais d’avoir lâché je pense :/

        Aimé par 2 people

      • Un parfum de livre dit :

        Bah oui voilà c’est pareil, je vois pas comment il pourrait expliquer tout cet amas de science-fiction ! Après, j’avais pensé au fait que ce soit un récit inventé par la mère de Lou étant donné qu’elle publie des romans de science-fiction.. je m’étais dis que ce serait la raison la plus crédible qu’il pouvait trouver même si ce serait sincèrement bof.

        Ah, je vais rechercher ça sur Google alors ! Merci pour l’info 🙂

        Oui voilà mieux vaut pas trop en attendre pour ne pas tomber encore plus bas lors de la lecture ! On verra bien au mois de novembre ce qu’il en sera ! Moi non plus je n’aime pas ce qu’elle est devenue, physiquement et mentalement, m’enfin pour moi elle est carrément devenue un personnage différent dans les derniers tomes ! Elle était tellement adorable et là on ne la reconnait plus du tout :\

        Tu as raison c’est devenu totalement WTF, il suffit de voir le roman qu’il a sorti « L’autre fille dans le miroir » sur le personnage de Maliki ! Rien que la couverture est hyper glauque, c’est trop moche et ça fait peur il faut le dire ! Je dirai même que ça fait schizophrène mdr… :O
        Et je ne parle pas de « Hello Fucktopia » ! Alors quand j’ai vu cet album je me suis dit « Mais c’est quoi ce bordel, qu’est-ce qu’il nous fait ?!
         »
        Tu as bien fait ! Pour mon anniversaire l’année dernière j’ai eu le dernier tome sorti en version collector, on peut pas dire il est sublime ! Mais franchement pas drôle du tout…. J’avais lu quelques planches avec mon copain, on est restés de marbre tout le long, au point de rire mais tellement c’était pas drôle xD

        Aimé par 1 personne

  2. Eléonore dit :

    Je reprend notre conversation dans un nouveau commentaire car je ne peux pas répondre au dernier ^^
    Oui il y a eu plusieurs théories comme quoi ce serait le roman de la mère alterné avec la réalité, mais je trouve ça tiré par les cheveux car quand on lit la BD dans cette optique c’est assez mal fait :/
    Mais oui j’ai vu ça pour Maliki, je ne comprend pas trop dans quoi il s’engage avec toutes ces histoires bizarres Oo Enfin bon si il fait ça c’est qu’il doit avoir un public pour ce genre d’histoires… Mais bon, ça ne marche pas avec nous en tout cas ! 😉
    Mince ^^ Après oui les éditions collectors de Maliki sont toujours très belles, mais dommage que le contenu dedans soit ça xD

    Aimé par 2 people

    • Un parfum de livre dit :

      Oui voilà c’est assez mal fait quand même :\ Après j’ai également lu des théories comme quoi Lou serait dans le coma à la fin du tome 5 et qu’en gros le tome 6 montre en quelque sorte son subconscient… Les cristaux représenteraient les machines de l’hôpital, les stéthoscopes représenteraient les signes de vie de Lou, le fait que Jean Jean et Tristan parlent de différentes façons de mourir serait parce que justement Lou est entre la vie et la mort etc, … tout plein de théories bizarres mais on n’est plus à ça près disons 😛 Remarque c’est pas si bête que ça et ça expliquerait pas mal de choses mais si c’est vraiment cette version je trouve que c’est un peu glauque vis à vis de l’univers de la bande dessinée.

      Oui c’est que ça doit marcher mais pas avec nous ça c’est sûr 😛 ! Bah oui voilà, une belle arnaque disons 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Eléonore dit :

        Cette explication tient bien la route et chapeau à celle qui a réussi à trouver ça Oo ! Par contre j’espère vraiment que ce n’est pas ça car effectivement ça serait trop glauque !! Alors qu’à la base Lou est sensée être une bande dessinée mignonne… Mais bon, on sera surement fixée avec le prochain tome !
        Tiens voici le lien du catalogue en ligne où l’on peut lire la première page du 7ème tome ! =) http://es.calameo.com/read/00049087513b8b8af6812

        Aimé par 1 personne

      • Un parfum de livre dit :

        C’est vrai qu’elle m’a bluffée parce-que franchement quand on y pense, tout tient la route ! Ca parait même logique…
        Oui je n’espère pas non plus ! Disons que ça me décevrai sans me décevoir en fait… parce que mieux vaut cette explication qu’autre chose, que pourrait-il trouver pour justifier autant de choses bizarres ? Seule hypothèse qui tienne la route étant celle-ci.. mais oui on verra bien comme tu dis 🙂

        Ah merci beaucoup pour la première page 🙂 bon le téton de la mère on aurait pu s’en passer… ! xD

        Aimé par 1 personne

    • Un parfum de livre dit :

      Oui c’est devenu bizarroïde sur les derniers tomes.. Disons que les 3 premiers sont les meilleurs et je pense qu’il aurait du s’arrêter là ou mieux, continuer dans la même lancée magique et emplie d’innocence qu’étaient ces 3 premiers tomes !

      J'aime

  3. Antoinette dit :

    Chronique sympathique, mais une chose me fait un peu tiquer. Qu’il s’agisse de Julien Neel ou de Maliki, ce sont des auteurs que vous avez aimé, et qui tentent d’évoluer en prenant une trajectoire différente. Vous aimez moins ce qu’ils font, c’est votre droit. Mais je trouve super dommage de tout de suite dire qu’ils font ça pour le fric et cracher dessus. S’ils faisaient ça pour le fric, ils continueraient à faire ce qui marche sans se poser de questions. Un artiste à besoin d’évoluer, et parfois son public change. Mais en dire du mal ou dire qu’ils ont « mal tourné » juste parce qu’ils ne produisent plus ce que VOUS avez envie de voir, c’est assez ingrat en égoïste. C’est juste mon avis…

    J'aime

    • Un parfum de livre dit :

      Ecoute Antoinette, chacun sa façon de voir les choses et oui, pour moi, c’est juste pour le fric. Ils commencent avec des bandes dessinées sublimes qui partent complètement dans tous les sens et qui deviennent sans queue ni tête. S’ils ont envie d’évoluer comme tu dis, eh bien qu’ils le font mais en créant une autre bande dessinée afin de ne pas gâcher ce qu’ils ont fait de bien !

      Ça sort complètement de l’univers de base, on est plus dans la magie du début, on s’éloigne de la trame initiale, c’est plus ce que j’appelle évoluer à ce stade, mais plutôt massacrer.

      Mais je suis au moins d’accord avec toi sur un point, son public change beaucoup et ça c’est bien dommage mais une chose est sûre, c’est que ça reflète bien la société, notamment pour Souillon qui maintenant nous sort des bandes dessinées juste vulgaires et dégueulasses telles que « Hello Fucktopia ». Un remake de Maliki tout en obscénité.

      Alors effectivement je ne fais pas partie de ce public et j’en suis fière vois-tu. Je ne vois pas ce qu’il y a d’ingrat et égoïste à dire ça, c’est juste réaliste et il faudrait peut être que vous acceptiez cette réalité où tout ce qu’il y a de bien se met à partir en vrille plutôt que de voir des provocations et des méchancetés là où il n’y en a pas.

      J’AI envie de voir ce que j’ai lu dès le départ et pas DE LA MERDE, clairement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s