Cœur Guimauve

Coeur GuimauveT2

Cathy Cassidy

Coeur Guimauve

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Je m’appelle : Skye Tanberry. Mon âge : 12 ans. Je suis : Sentimentale et passionnée. Mon style : Chapeaux et robes vintage. J’aime : Les histoires romantiques, l’astrologie. Je rêve : D’être aussi populaire que ma sœur jumelle. Mon problème : Je ne suis pas faire pour les garçons d’aujourd’hui…

Prix : 14,90€ (édition Nathan)  –  Nombre de pages : 297

– Mon avis –

J’ai passé un merveilleux moment de lecture grâce à Cœur Guimauve ! J’avais déjà adoré le premier tome Cœur Cerise mais j’avais beaucoup moins apprécié l’héroïne Cherry qui me paraissait vraiment trop naïve malgré qu’elle soit un peu plus âgée que les jumelles Tanberry. Alors que dans ce second tome, le personnage de Skye m’a ravie : je l’ai trouvée tellement attachante, pour faire court je l’ai complètement adorée.

Dans ce second tome, nous suivons précisément Skye, une jeune fille rêveuse et un peu tête en l’air, raffolant de guimauve et surtout passionnée de vintage et de tout ce qui touche à l’ancien temps, aussi bien vêtements que meubles, histoires ou accessoires – ce qui n’entraîne que de l’incompréhension de la part de ses proches au vu de sa façon de s’habiller atypique. Et en parallèle, nous suivons sa sœur jumelle Summer, qui est beaucoup plus appréciée que Skye, que ce soit à l’école ou partout où qu’elle aille : c’est elle qui attire les garçons (même le meilleur ami de Skye avoue craquer pour sa sœur), elle que les amis de Skye vont voir pour des conseils, elle qui est une merveilleuse et talentueuse danseuse de ballet et qui à présent a toujours réussi ce qu’elle a entrepris. Skye est donc très malheureuse d’être si peu remarquée et délaissée.

Bien qu’elles soient jumelles et qu’elles s’adorent, elles ont donc des caractères et des personnalités bien différentes et distinctes, ce qui a le don de peiner Skye. Bien-sûr, se démarquer de sa jumelle n’est pas un problème, bien au contraire puisqu’elle n’aime pas forcément lui ressembler – elle ne voudrait pas qu’on pense qu’elle vit à travers elle. Mais le fait de se différencier de sa sœur lui donne l’impression de s’éloigner peu à peu d’elle. Cette situation la rend triste et elle refuse de vivre dans son ombre. De ce fait, Skye souffre beaucoup et se renferme sur elle-même au point de s’inventer un monde propre à elle et de vivre dans l’imaginaire. Mais comment faire pour sortir des rêves et recommencer à croire en soi lorsque l’imaginaire s’avère être plus réconfortant et magnifique que la réalité ?

Ce second tome m’a vraiment touchée. J’ai adoré voir l’évolution de la relation entre les deux jumelles. La façon dont Cathy Cassidy nous aborde cette relation donne une impression de vécu – on dirait qu’elle a vraiment été à la place de Skye étant petite, ce qui a donné un réalisme étonnant au récit et renforcé mon empathie envers ce personnage. J’ai eu de la peine pour Skye et je pense que beaucoup de jeunes filles pourront se reconnaître à travers elle. Cathy Cassidy traite des sujets difficiles – surtout pour des jeunes filles – tels que l’acceptation de soi, le fait de grandir, de changer… mais les magnifie avec son écriture simple mais pas simpliste. Et c’est ça qui est magique avec cette auteure, c’est qu’elle a le don de rendre quelque chose de simple en quelque chose de très fort, de très émouvant. Je vous conseille particulièrement ce second tome qui à mes yeux est l’un des meilleurs de la saga avec Cœur Vanille.

– Citations –

Je la regardais pour savoir ce que je ressentais ; si elle souriait, je souriais aussi. Si elle pleurait, j’essuyais ses larmes, je la prenais dans mes bras et j’attendais que le chagrin qui me serrait la poitrine s’efface. Ça peut paraître niais, mais quand elle souffrait, je souffrais aussi. Je pensais que les choses ne changeraient jamais. Et pourtant…

*

Moi, je ne suis pas d’accord: la guimauve est tout sauf fade. C’est doux, léger et mousseux, comme un petit morceau de paradis.

*

Je n’ai pas envie de rester là. Je veux un monde où le soleil brille, où l’air sent le feu de bois et où un garçon aux yeux rieurs m’accroche des fleurs sauvages dans les cheveux et me fait tournoyer sous les arbres jusqu’à en perdre haleine.
*

Je préfère largement mon monde à la réalité. Le passé est un lieu sombre, doux et sucré comme de la guimauve.

*

Le monde de mes rêves est si doux et si réconfortant, comme les Chamallows… et comme avec les Chamallows, il est difficile de s’arrêter une fois qu’on y a goûté.

*

Ma boîte est remplie de chocolats au lait en forme de cœur recouverts d’un glaçage en sucre filé qui ressemble à un flocon de neige. J’en croque un. De la guimauve sucrée fond sur ma langue, douce, vanillée et légèrement collante. J’en ai le souffle coupé. Soudain, ma tristesse semble vouloir s’envoler.

*

La salle brille dans la nuit et on entend la musique dehors. Un flocon parfait vient se poser sur la manche de mon manteau, puis un autre, et soudain on dirait que quelqu’un a éventré un oreiller de plumes dans le ciel d’un noir d’encre.
– C’est magnifique !
J’aimerais rester là dans le noir, sous les flocons qui tourbillonnent doucement.

Publicités

4 réflexions sur “Cœur Guimauve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s