Le ravissement de Lol V. Stein

Le ravissement de Lol V. Stein

Marguerite Duras

Le ravissement de Lol V Stein

1 coeur

– Résumé éditeur –

L’histoire de Lol Valérie Stein commence au moment précis où les dernières venues franchissent la porte de la salle de bal du casino municipal de T. Beach. Elle se poursuit jusqu’à l’aurore qui trouve Lol V. Stein profondément changée. Une fois le bal terminé, la nuit finie, une fois rassurés les proches de Lol V. Stein sur son état, cette histoire s’éteint, sommeille, semblerait-il durant dix ans. Lol V. Stein se marie, quitte sa ville natale, S. Tahla, a des enfants, paraît confiante dans le déroulement de sa vie et se montre heureuse, gaie. Après la période de dix ans la séparant maintenant de la nuit du bal, Lol V. Stein revient habiter à S. Tahla où une situation est offerte à son mari. Elle y retrouve une amie d’enfance qu’elle avait oubliée, Tatiana Karl, celle qui tout au long de la nuit du bal de T. Beach était restée auprès d’elle, ce qu’elle avait également oublié. L’histoire de Lol V. Stein reprend alors pour durer quelques semaines.

Prix : 5,80€ (édition Gallimard, collection Folio)  –  Nombre de pages : 190

– Mon avis –

Que dire mis à part que je n’ai pas du tout aimé ce roman? Jusqu’à la page 75, on ne sait même pas qui est le narrateur alors qu’il paraît avoir un lien vraiment privilégié avec Lol V. Stein. Je n’ai pas trouvé ce détail énigmatique mais plutôt très dérangeant. Avoir quelques moments de l’histoire flous et mystérieux aurait pu ajouter du suspense, des sortes de questions auxquelles nous brûlions d’envie d’avoir une réponse. Mais le problème dans Le ravissement de Lol V. Stein, c’est que tout le livre est flou ! On n’apprend rien sur Lol, on aimerait en savoir plus sur elle mais jusqu’à la fin elle restera un mystère pour le lecteur.

Je suis allée jusqu’à me demander l’intérêt réel de ce roman. Et dire qu’on fait étudier ça à des collégiens ou lycéens, il ne faut pas s’étonner que la littérature a mauvaise réputation auprès de la jeunesse. Je me dis que si moi-même étant une férue de livres, cela ne me donne vraiment pas envie de lire d’autres œuvres, que doit ressentir quelqu’un qui n’apprécie pas trop lire à la base? Fort heureusement, tous les romans ne sont pas comme ça et c’est tant mieux – sinon qui serait là pour lire? 

En bref, une histoire qui n’a pas d’intérêt en soi, un roman qu’on finit de lire en se disant « Mais tout ça pour quoi hein ? » – parce qu’au final tout est dit dans le résumé, au final durant 190 pages on n’est pas plus avancé.

L’histoire – une femme qui tombe dans la folie depuis que son mari l’a abandonnée lors d’un bal – m’a donné envie de lire Le ravissement de Lol V. Stein, mais cette lassitude présente tout au long des pages m’a véritablement calmée net. Et le thème du triangle amoureux ne m’a pas forcément enthousiasmée non plus ! Comme vous vous en doutez, je ne suis pas adepte du nouveau roman et donc je ne le relirai pas.

– Citations –

Je crois qu’elle devait trouver là, dans la monotonie de la pluie, cet ailleurs, uniforme, fade et sublime, plus adorable en son âme qu’aucun autre moment de sa vie présente, cet ailleurs qu’elle cherchait depuis son retour à S. Tahla.

*

Que cachait cette revenante tranquille d’un amour si grand, si fort, disait-on, qu’elle en avait comme perdu la raison ?

*

Par des voies contraires ils sont arrivés au même résultat que Lol V. Stein, eux, à force de faire, de dire, d’essayer, de se tromper, de s’en aller et de revenir, de mentir, de perdre, de gagner, d’avancer, de revenir encore, et elle, Lol, à force de rien.

Publicités

2 réflexions sur “Le ravissement de Lol V. Stein

  1. Yunie dit :

    Coucou ! Je suis une étudiante en Lettres Modernes, atterrie sur ton blog à la suite de quelques recherches pour une étude du Ravissement de Lol V. Stein. Je tiens à m’arrêter pour poster un commentaire car je partage entièrement ton avis… Je n’ai pas vraiment apprécié la lecture de ce roman et c’est bien difficile de réaliser une étude sur un texte qui ne provoque aucune passion. En tout cas, je suis contente de ne pas être la seule à avoir été déçue par ce livre. Je pense que je repasserai par ici, ton blog est super joli 😉

    Aimé par 1 personne

    • Un parfum de livre dit :

      Coucou Yunie !
      Et oui, je te comprends parfaitement, c’est tellement frustrant et déplaisant de devoir trimer sur un livre qui ne nous procure aucune émotion… C’est difficile de trouver des choses à dire quand on est pas un minimum intéressé :\ !
      Quand on voit le nombre de livres géniaux qui nous attendent et le temps qu’on a perdu à lire des livres qui nous laissent autant indifférents…
      M’enfin c’est le risque de tout lecteur, malheureusement il nous en faut des vertes et des pas mûres j’ai envie de dire 😛 !
      Moi aussi je suis contente de voir que d’autres personnes partagent mon avis !! Au moins j’ai pas l’air d’être la grosse râleuse qui n’a rien compris à l’esprit de Marguerite Duras ahah 😛
      Oh, je te remercie beaucoup, c’est vraiment sympa ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s