Parce que je t’aime

Parce

Guillaume Musso

Parce que je t'aime

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. À la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période? Avec qui? Et surtout pourquoi est-elle revenue?

Prix : 7,70€ (édition Pocket)  –  Nombre de pages : 415

– Mon avis –

Encore une fois, Musso m’a complètement entraînée dans son univers aussi bien réel que fantastique. Que dire mis à part que j’aime tout ce qu’il écrit? Rien qu’en lisant le résumé, on a l’eau à la bouche…

Dès le départ, les personnages nous sont proches. On s’attache à eux, on ressent ce qu’ils ressentent. On est émus, on a peur, bref on plonge littéralement dans l’histoire.

J’ai trouvé que ce roman redonnait de l’espoir, c’est une belle leçon d’humilité que Musso nous fait là. Pour tout ceux qui ont un passé difficile, qui pensent que rien ne pourra plus aller, que de toute façon ils sont condamnés d’une manière ou une autre à souffrir, ici on nous montre qu’ils peuvent malgré tout retrouver la sérénité. Rien n’est vraiment perdu pour eux, il suffit d’y croire et de se donner les moyens d’y arriver.

J’ai adoré ce roman du début à la fin et je suis même déçue que les dernières pages qui parlent de Connor et Evie ne soient pas plus explicitées. J’aurai aimé que Musso nous donne plus de détails, même juste le temps de 2/3 pages. A mes yeux c’est le seul bémol qu’on peut lui reprocher. Et oui, le problème, c’est que je reste toujours sur ma fin avec cet auteur mais ça peut aussi être vu comme un avantage car le lecteur a la possibilité d’imaginer la suite de l’histoire, la vie des protagonistes et j’adore ce concept.

Pour finir, Musso m’aura une fois de plus fait frissonner, il m’aura embarquée dans son roman touchant, bouleversant, vrai et surtout bourré d’humanité. Musso restera à mes yeux l’auteur incontournable du XXIème siècle, c’est évident.

– Citations –

Lorsque tu as peur de perdre ceux que tu aimes , tu deviens vulnérable. Tu es fragile: on peut te blesser facilement , rien qu’en s’en prenant à tes proches. Et je ne peux pas me permettre de devenir vulnérable.

*

Là où on s’aime, il ne fait jamais nuit.

*

Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n’ont pas de prix.

Publicités

4 réflexions sur “Parce que je t’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s