Cool Sweet Hot Love

Cool

Erin McCahan

Cool sweet hot love

Coup de coeur

– Résumé éditeur –

Le jour où sa sœur Kate présente son fiancé à toute la famille, Josie, surdouée de 16 ans au caractère haut en couleur, est persuadée que cette dernière fait fausse route. Comment son adorable sœur pourrait-elle se marier avec un garçon aussi suffisant et insupportable? Josie s’engage immédiatement dans une bataille féroce pour briser le couple…

Prix : 16,90 (édition Nathan)  –  Nombre de pages : 326

– Mon avis –

Au top! C’est ce que j’ai pensé quand j’ai refermé ce livre. Je l’ai dévoré et surtout adoré! Sans vous spoiler quoi que ce soit, j’étais vraiment déçue lorsque je l’ai terminé : Bien qu’il y ait plus de 320 pages, j’aurai aimé en lire davantage! J’aurai aimé que la fin soit plus approfondie, plus surprenante car le lecteur s’y attend vraiment trop! Ceux qui l’ont lu me comprendront sûrement. Je pense que lorsqu’on lit un livre, on ne veut pas pouvoir être capable de deviner la fin ; connaître la totalité de l’histoire avant même d’arriver à la fin du livre est vraiment très décevant et c’est pour cela que j’espère de tout cœur que ça ne sera pas un one-shot! Déjà parce-que j’ai adoré notre personnage principal Josie, l’ensemble de son univers loufoque et astucieux, ses amis et sa famille ainsi que toutes ses réflexions très intelligentes et comiques sur l’amour et le monde qui l’entoure. Et également parce que j’ai adoré la plume de Erin McCahan qui à mes yeux se démarque complètement des autres auteurs que j’ai pu lire auparavant. Elle a quelque chose de spécial qui fait que hop, on est plongés dans ce qu’elle écrit et on adhère totalement! J’espère donc de tout cœur une suite de Cool Sweet Hot Love!

C’est un livre qui déjà à la base me tentait énormément. Josie est une jeune surdouée de 16 ans qui partage sa scolarité avec son meilleur ami Stu entre fac et lycée. Avec son caractère bien trempé, ses pics crus mais cash et son humour tellement particulier, Josie sait de suite que lorsque sa sœur Kate lui présente son fiancé Geoff, il n’est pas du tout mais alors pas du tout fait pour elle! Tentant alors de la remettre sur le droit chemin, Josie va tout faire pour que sa sœur et Geoff rompent. Pour Josie, il est le symbole même du tue-l’amour en personne, il est ennuyeux à mourir, manipulateur et depuis que Kate sort avec, elle n’est plus du tout la même qu’autrefois. Enfin, selon Josie. Pour elle, ça en est même incompréhensible, que peut-elle lui trouver? Alors qu’elle va tout faire pour briser ce nouveau couple – qui plus est ouvertement! – sa sœur va alors éveiller en elle des tas de questions. Que peut-elle savoir de leur relation, elle qui n’est jamais tombée amoureuse? Elle n’y connait rien à l’amour! Josie va alors s’interroger sur l’amour et essayer de tomber amoureuse au plus vite pour lui prouver qu’au contraire elle s’y connait très bien! Sauf que Josie va apprendre à ses dépends que tomber amoureuse n’est pas aussi simple que résoudre une équation… C’est tellement drôle à lire, je ne me suis ennuyée à aucun moment tellement les réflexions de Josie sont excellentes et à mourir de rire, la façon dont elle essaie de briser le couple Geoff-Kate est d’une comédie la plus totale! Et sa façon d’être, de parler et de réfléchir sur tout est vraiment unique. Josie est un personnage féminin comme on en voit rarement et rien que pour son attitude, ce livre est culte!

Au tout début, je dois avouer qu’elle m’énervait beaucoup à contrario de Kate, qui me paraissait vraiment super, la considérant presque comme la sœur idéale! Je me suis dis « Mais Josie, pourquoi t’acharner sur Geoff et Kate de cette façon? Ils n’ont rien fait, ils ont le droit de s’aimer quand même. » C’est vrai que de là à aller briser le couple de sa sœur, ça ne se fait pas du tout, c’est même complètement injustifié et puis ce n’est pas ses affaires. A se mêler des relations sentimentales de sa sœur et à tout faire pour les ridiculiser, je trouvais Josie vraiment insupportable et agaçante. En un mot : détestable . Mais plus les pages défilèrent et plus mon avis s’inversa. J’adorais le personnage de Josie et celui de Kate m’exaspérait au plus haut point. Oui, le personnage de Kate m’a tellement énervée que j’avais envie d’encourager Josie à commettre des fourberies! Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai vraiment compris le point de vue de Josie et le « pourquoi » de ses agissements. Comme quoi, en creusant au fond des personnes, en s’attardant sur chaque détail, en apprenant un peu plus de choses, on découvre la vraie nature des gens. Ce livre est pour moi un livre-miroir : c’est-à-dire qu’il reflète vraiment la vraie personnalité des personnages, on réalise au fil des pages et on comprends les réactions de certains. Et on apprécie ceux que l’on ne pensait pas apprécier et commence à être méfiants et mépriser ceux que l’on pensait plus vrais et gentils.

En tout cas, j’ai vraiment bien rigolé avec ce roman! Chaque page fut un réel plaisir, je n’ai pas cessé de sourire une seule fois! Je ne suis pas loin du coup de cœur, Cool Sweet Hot Love l’a même beaucoup frôlé à certains moments mais n’en est pas un à cause de ces petits détails trop prévisibles que j’ai cité un peu plus haut. Il n’empêche que j’ai passé un moment agréable à souhait, il m’a fourni une dose d’énergie et de bonne humeur et je suis vraiment ravie de l’avoir reçu et lu! De plus il est vraiment joli avec sa belle couverture girly et son dos rose qui égayent ma bibliothèque! Merci aux éditions Nathan et à la masse critique Babelio pour la confiance qu’ils m’accordent à moi et à ma critique et surtout pour m’avoir fait découvrir un roman vraiment extraordinaire! A lire et à relire lors des périodes où l’on désire beaucoup d’humour et de légèreté!

BabelioNathan

– Citations –

Peut-être qu’au fond d’elles-mêmes, certaines filles sont tellement dévorées par la jalousie qu’elles sont incapables de la contenir, et qu’elle ressort malgré elles sous la forme d’une haine déguisée en humour et noyée derrière des compliments. Ou pire, peut-être que c’est conscient. Peut-être qu’elles souffrent tellement que pour se sentir mieux, elles sont obligées de faire souffrir.

*

J’ai constaté une détérioration de ses qualités de sœur bien avant que la date ne soit fixée – juste après l’annonce de ses fiançailles, en fait. Par conséquent, étant donné qu’un seul nouveau facteur a été introduit dans notre relation à ce moment-là, j’en conclus que la cause de ce déclin est Geoffroy Stephen Brill.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s